Faites-vous partie des 75 % de Français qui brandissent leur paire de lunettes de soleil dès que pointent les premiers rayons de soleil ? Bien plus qu’un simple accessoire mode, elles sont essentielles pour contrer l’éblouissement au volant ou sur une serviette de plage, mais surtout, pour préserver votre capital vue. Mieux vaut donc ne pas lésiner sur la qualité et faire le choix de la sécurité !

La protection des yeux, un impératif !

La première fonction des solaires ? Lutter contre des ennemis invisibles : les UV et la lumière bleue. Leurs verres les filtrent avant qu’ils n’atteignent le cristallin et la cornée. Une action qui permet de ralentir le vieillissement de l’œil et la survenue de pathologies oculaires telles que la DMLA. Évitez donc les lunettes gadget ! Pour cela, vérifiez la mention du marquage CE, ainsi que l’indice E-SPF (Eye-Sun Protection Factor). Il va de 2 à 50+ et indique le niveau de protection global des verres contre les UV, qui sera d’autant plus important que le chiffre est élevé. Les verres solaires sont définis par une catégorie. Celle-ci rend compte de l’intensité de la teinte des verres et va de 0, pour la plus claire, à 4, pour la plus sombre. La catégorie 3, la plus courante, est généralement suffisante, le degré 4 n’étant requis que pour les situations d’ensoleillement extrême, en montagne par exemple (mais interdit pour la conduite).

Les catégories vous indiquent le niveau de protection contre l’éblouissement – plus la teinte est foncée, moins vous êtes ébloui – mais pas contre les UV. Attention donc aux lunettes gadget, la teinte des verres peut apparaître très sombre sans que ceux-ci ne protègent des rayons UV ! Les dommages pour l’œil sont alors encore plus graves, car notre pupille, non contractée sous l’effet de la lumière, laisse passer encore plus d’UV. À proscrire, donc, surtout pour les enfants, particulièrement sensibles par manque de maturité de leur cristallin qui ne joue pas encore pleinement son rôle de filtre. En effet, avant 10 ans, le cristallin est encore transparent et laisse passer une importante quantité d’UV.

Des solaires qui parent aussi aux problèmes de vue

Vous êtes myope, astigmate, hypermétrope ou presbyte, et vous utilisez des verres correcteurs ? L’idéal est d’opter pour des lunettes de soleil à votre vue. Un accessoire essentiel pour conduire, ou même pratiquer votre sport favori.
Si vous êtes atteint de certaines affections (cataracte, kératite, rétinopathie ou encore forte myopie associée à la photophobie), une partie des frais d’achat peut être prise en charge par l’assurance maladie et la mutuelle, sur prescription médicale.

Des verres photochromiques ou polarisants pour plus de confort

Si vous avez souvent la sensation d’être ébloui lorsque vous passez de l’intérieur à l’extérieur, les verres photochromiques, qui s’adaptent aux variations de lumière, devraient vous apporter la solution. Parfaitement clairs lorsque vous êtes à la maison, ils foncent au grand air, en réagissant aux rayons UV. Les adeptes de la pêche, de la voile ou de la haute montagne, eux, jetteront leur dévolu sur les verres solaires polarisants. Leur filtre spécifique stoppe les rayons réfléchis sur les surfaces horizontales, éliminant tout éblouissement. Ils constituent également des alliés de choix pour la conduite, en éliminant la lumière réfléchie par le bitume ou les véhicules alentour.

Du choix de la forme, du matériau et de la couleur des verres

De manière générale, privilégiez les montures larges et enveloppantes, qui ne laisseront pas passer les UV sur les côtés et offriront donc une meilleure protection.
Côté matériau, les verres organiques, légers et incassables, ou ceux en polycarbonate, minces et costauds, conviendront parfaitement aux sportifs ou aux enfants. Le verre minéral est plébiscité par les amateurs de virées sur l’eau pour sa qualité.
La couleur des verres, elle, ne constitue pas seulement un critère esthétique. Le gris, par exemple, restitue une vision naturelle (c’est la couleur la plus neutre), tandis que le gris-vert et surtout le brun offrent une meilleure perception des contrastes.
Il ne reste plus qu’à choisir le style ou la couleur de la monture, et vous voilà paré !

CE CONTENU VOUS A PLU ?
5 / 5
2 votes