Elles sont au moins aussi importantes que vos baskets. Quand vous enchaînez les foulées sur la route, dans les bois ou en bord de mer, vous devez pouvoir compter sur leur légèreté, leur protection… et leur résistance à toute épreuve. Les lunettes adaptées à la pratique du running ne glissent pas sur le visage, offrent un champ de vision assez large et se jouent des embûches inhérentes à l’exercice : sueur, buée, pluie, soleil, UV, vent, voire insectes et poussière.

Attention au soleil

Premier impératif, protéger vos yeux des UV que véhicule la lumière naturelle ! Et ce, été comme hiver, même si le temps est couvert, les UV traversent la couche nuageuse. Choisissez pour cela des verres porteurs d’un traitement anti UV, doté du label de qualité E-SPF (Eye-Sun Protect Factor). Notez, au passage que la protection UV est recommandée aussi sur vos lunettes de tous les jours, équipées de verres clairs. Vous pouvez pousser le niveau d’exigence un peu plus loin encore, en optant pour une teinte spécifique en fonction de l’environnement, des conditions d’ensoleillement ou encore de la réverbération. Le jaune et la teinte orangée accentuent également la perception des reliefs et des contrastes, surtout lorsque le temps est couvert ou brumeux. Sur l’herbe, mieux vaudra priser une teinte marron ou ambre foncée. Et si vous optiez pour les verres photochromiques, qui changent de teinte en fonction des UV? Une adaptabilité bienvenue lorsqu’il s’agit d’éviter de jongler avec les paires de lunettes en fonction de la luminosité… surtout si vous êtes déjà porteur de verres correcteurs ! Tant que vous y êtes, pourquoi ne pas opter pour des verres polarisants ? Ils réduisent l’éblouissement en filtrant les rayons parasites réfléchis par les surfaces horizontales, améliorant grandement la perception des reliefs et des contrastes. Idéal si vous pratiquez le running sur la plage, au bord de l’eau ou que vous êtes adepte de trail en montagne !

Gare à la casse !

Projections de boue, de poussière ou de gravillons… les verres peuvent être mis à rude épreuve lors de séances de running. Il importe donc de les choisir résistants. Vous pouvez opter pour des matériaux à la fois robustes et légers. Pensez également aux traitements antibuée pour mater la transpiration et la pluie, voire aux traitements anti-salissures et contre les rayures pour une vision qui demeure optimale.

Choisir une monture couvrante et stable

Constat évident : une monture enveloppante évite que le vent, la pluie mais aussi les UV, ne se frayent un chemin sur les côtés. Les formes profilées des modèles qui épousent au mieux les courbures du visage sont donc à privilégier. Des ouvertures derrière les verres permettent en outre une meilleure circulation de l’air.
Une fois enfilées, vos lunettes ne doivent pas se faire sentir : il faut donc privilégier un matériau léger et résistant comme le polycarbonate. Indispensable aussi: la stabilité. Pour éviter qu’elles ne glissent sur votre nez, vous pouvez opter pour des éléments antidérapants telle la gomme sur les embouts des branches, ou les plaquettes au niveau du visage. Vous pouvez également accessoiriser l’ensemble avec un cordon qui garantira un maintien impeccable. À vos marques, prêt…

CE CONTENU VOUS A PLU ?
5 / 5
4 votes