Pourquoi la deuxième paire de lunettes ne tient pas toujours ses promesses ?

La quasi-gratuité de cette seconde paire a en réalité un prix… qui se répercute sur la qualité. Ainsi, le choix en matière de verres est limité : ils n’auront peut-être pas la même qualité optique, donc pas le même confort visuel, voire la même performance, et ils ne sont généralement pas aussi amincis et pas aussi efficaces contre les reflets que la première paire. Côté montures, même constat : le choix proposé se cantonne bien souvent à quelques modèles de qualité moyenne.

Une deuxième paire doit être aussi utile que la première !

Deux paires de lunettes agréables à porter, c’est deux fois plus de possibilités de jouer avec le style et avec son mode d’utilisation. Peut-être avez-vous besoin d’une paire aux verres galbés avec une monture solide et légère pour faire du sport ? Une paire de lunettes solaires correctrices pourrait également être bienvenue dès que les beaux jours pointent leur nez, pour pratiquer la randonnée ou encore pour conduire par exemple. A moins que vous ne soyez adepte de sports de vitesse (running) plus extrêmes (VTT) et ayez alors besoin d’un modèle plus enveloppant et donc protecteur ?

Plus d’un porteur de lunettes sur quatre est prêt à payer pour une seconde paire de lunettes de qualité. Et certains opticiens l’ont compris, proposant des offres promotionnelles sur une 2ème paire, pour laquelle il faudra débourser un peu plus, mais pour une qualité et un usage largement supérieurs.

* Selon une étude de l’institut Galiléo Business Consulting datant de 2014.