La DMLA survient principalement après 50 ans. L’âge et la génétique jouent incontestablement un rôle majeur dans la survenue de cette maladie dégénérative qui attaque la macula, la zone centrale de la rétine et entraîne une perte progressive de la vision centrale, laissant la vision périphérique intacte. La DMLA dite sèche est la forme la plus fréquente, évoluant lentement mais sûrement vers une baisse de l’acuité visuelle. Aujourd’hui, en France, plus d’un million de personnes sont touchées par la DMLA, avec l’augmentation de l’espérance de vie, on craint qu’en 2030, ce ne soit plus de 2 millions de personnes. Si les chercheurs n’ont pas encore précisément identifié ses multiples causes, certains facteurs environnementaux pourraient néanmoins être en cause. A vous de voir ceux que vous pouvez contrôler, ou modifier !

Tabagisme et hypertension artérielle en cause

La liste des méfaits du tabac va encore s’allonger… Fumer est fortement associé à un risque de DMLA ! Différentes études s’accordent sur le fait que les fumeurs réguliers ont un risque 2,5 à 6 fois plus élevé de DMLA que ceux qui ne fument pas. D’autres indicateurs dits "métaboliques" comme l’hypertension artérielle, mais aussi le cholestérol et l’obésité sont également suspectés. En résumé, mieux vaut adopter et conserver une hygiène de vie saine.

Une bonne alimentation en prévention

L’alimentation pourrait elle aussi jouer un rôle important. Et pour cause…les chercheurs ont découvert que le continent asiatique était resté pendant longtemps à l’écart de la DMLA, jusqu’à l’occidentalisation du mode de vie*. La prise d’antioxydants comme les vitamines C et E, ainsi que de certains minéraux comme le sélénium et le zinc pourrait réduire l’évolution de certaines formes de DMLA. On mise donc sur une alimentation saine et variée, riche en poissons gras, fruits et légumes !

Et l’environnement dans tout cela ?

Les longueurs d’ondes bleu-violet émises par les écrans, les LEDs et le soleil sont décrites par plusieurs études comme toxiques pour la rétine et pourraient donc accroître le risque de DMLA. Pour protéger nos yeux, il serait donc recommandé de porter des lunettes de soleil dès qu’il fait beau, sans oublier à l’intérieur les lunettes filtrant la lumière bleue des éclairages artificiels et des écrans.