Le saviez-vous ? La fatigue oculaire touche tous les individus travaillant sur écran, même ceux sans correction ou trouble de la vue. Les symptômes apparaissent après un effort visuel prolongé, puis disparaissent. Raison de cette fatigue visuelle ? Il peut s’agir de mauvaises habitudes. Vous passez de longues heures, plus de 6 heures par jour sur écran, et en fin de journée, vous ressentez une certaine tension ? Adoptez la règle des 20/20/20 : toutes les 20 minutes, regardez au loin à 20 pieds (soit 6 mètres), pendant 20 secondes. Surveillez la luminosité et l’éclairage de votre écran, protégez vos yeux avec des lunettes qui filtrent une partie de la lumière bleue nocive (elles existent même sans correction). Si la fatigue survient plus vite, vous souffrez peut-être d’un déséquilibre de la vision binoculaire, la coordination de vos deux yeux. Première étape : rendez-vous chez l’ophtalmologiste. C’est lui qui évalue et qui prescrit éventuellement un bilan orthoptique et des séances de rééducation.

Le rôle de l'orthoptiste

Deuxième étape: le bilan de l’orthoptiste. Au cours d’une séance d’une demi-heure environ, il évalue la motricité de vos yeux. Par des exercices visuels, cet auxiliaire médical dépiste les éventuels troubles fonctionnels de la vision binoculaire. Puis, en fonction de vos besoins, il programme 12 à 15 séances de rééducation de 20 minutes maximum chacune. Objectif : réadapter votre vision en augmentant votre capacité de convergence et de divergence (cette action que tout le monde réalise de manière inconsciente, qui consiste à “changer de focales”, à porter son regard au loin, puis à faire le point sur un objet tout près, et vice-versa). Les différents exercices entraînent les muscles des yeux, en vision de près, de loin et en relief, pour faciliter leur travail.

Après un bilan de fin de séances, l’orthoptiste peut aussi vous donner des exercices à faire à la maison, et des conseils pour prévenir la fatigue visuelle : inclinaison de l’écran, bonne distance des yeux face à l’ordinateur, éclairage adapté... De quoi congédier la fatigue oculaire pour de bon !

Deux exercices pour « se muscler les yeux » et donc soulager ou prévenir la fatigue oculaire

  1. Détachez le regard de l’écran et fixez intensément un objet éloigné, puis regardez loin, à droite, ensuite loin à gauche, sans bouger la tête, et répétez ce mouvement une dizaine de fois. Faites le même exercice de haut en bas.
  2. Clignez plusieurs fois des yeux et laissez votre regard aller vers l'horizon sans fixer de point particulier. À répéter plusieurs fois par jour.