On ne vous apprend rien lorsque l’on vous dit que les hommes et les femmes n’ont pas tout à fait la même vision du monde ? Mais les explications à ce phénomène des chercheurs de la City University de New York méritent cependant d’être connues dans les détails.

Expérience n°1 : Monsieur arrive en tête

Les chercheurs américains ont donc voulu démontrer par deux tests que les hommes et les femmes ne voyaient pas de la même manière. Cette étude, publiée en septembre 2012, a été réalisée auprès d’une centaine de patients, tous âgés de 16 à 51 ans. Ils ont tous été choisis pour leurs très bonnes aptitudes visuelles.

Durant la première expérimentation, les scientifiques ont soumis les volontaires à un défilé de barres lumineuses et sombres, de durées et d’épaisseurs différentes. Le résultat est sans appel : les hommes perçoivent mieux les détails et objets en mouvement que leurs homonymes féminins.

Expérience n°2 : Madame a la Palme

Le deuxième test, quant à lui, portait sur la variation chromatique des couleurs. Les chercheurs changeaient les contrastes d’une même image avec plus ou moins d’intensité. Le dénouement de cette expérience démontre qu’hommes et femmes ne perçoivent pas les couleurs de la même façon. En effet, Mesdames sont plus sensibles aux variations de couleurs et n’ont aucune difficulté à distinguer les teintes les unes des autres. On comprend mieux, à présent, pourquoi, alors que les femmes distinguent parfaitement les nuances de taupe ou de corail, les hommes ont du mal à faire la différence entre ces couleurs et le simple marron, ou le rouge.

Mais pourquoi voyons-nous différemment ?

Deux écoles s’opposent ici. La première, très scientifique, nous explique que les hommes possèdent 25% de neurones visuels de plus que les femmes. Il peut donc sembler logique de penser que leurs facultés visuelles sont plus développées. La deuxième, qui fera dresser le poil aux féministes les plus virulentes, pense que ces différences sont apparues il y a fort (fort) longtemps, à la période préhistorique. En effet, à cette époque, nos ancêtres étaient des « chasseurs-cueilleurs ». Ces Messieurs chassaient le gibier pendant que Mesdames faisaient la cueillette aux alentours de la grotte. D’où la vision vive des détails et mouvements pour les hommes et celle des nuances de couleurs pour les femmes. Eh oui… les stéréotypes remontent loin et ont la peau dure !

En somme, l’un a une vision plus précise et l’autre une vue plus nuancée. C’est pourquoi, Monsieur sera davantage sensible aux détails et à l’aspect du papier-peint qu’aux variations de couleurs, et inversement pour Madame. En définitive, chaque sexe a ses propres super-pouvoirs...

CE CONTENU VOUS A PLU ?
3.4 / 5
34 votes