Comme la prise de pouls pour votre cœur, le fond d’œil est un examen qui permet de vérifier la bonne santé de votre œil. L’ophtalmologiste peut ainsi observer des composants de ce dernier, comme la rétine, qui ne sont pas visibles autrement.

A quoi sert le fond d’œil ?

Le fond d’œil permet d’observer l'intégrité de votre rétine, l'absence de pathologie sur votre nerf optique et sur la macula. Il est généralement pratiqué lors des consultations de contrôle de la vue. L’examen sert d'une part à dépister des maladies de l'oeil, et en particulier de la rétine, comme la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), des anomalies vasculaires, des atteintes du nerf optique, etc. et à en suivre l'évolution. Mais il est utile également pour déceler des atteintes de la rétine dues à des maladies générales comme le diabète, l'hypertension artérielle ou des maladies neurologiques. Il peut aussi être pratiqué sur les enfants dès lors qu'ils ont besoin d'une correction visuelle. Si vous êtes myope, il est recommandé de le réaliser tous les deux ans au minimum, votre rétine étant plus fragile que la normale.

Comment se déroule l’examen ?

L’examen est rapide, il dure de 5 à 10 minutes. Il peut employer un appareil au nom tout droit sorti d’un roman de science-fiction : le biomicroscope. Ce dernier permet d’analyser très finement les détails du fond de l’œil grâce à un microscope et une lentille, qui s’appose directement sur l’œil avec un produit de contact visqueux ou reste à distance de l’œil. Pour rendre l’examen complètement indolore, le médecin peut vous mettre un collyre anesthésiant afin d’insensibiliser votre cornée durant quelques minutes. L’ophtalmologiste peut utiliser aussi un ophtalmoscope, qui permet d’observer le relief de la rétine grâce à une puissante lentille convergente, sans contact direct avec l’œil.

Le fond d’œil peut nécessiter une dilatation des pupilles. Vous devrez alors mettre du collyre dans vos yeux environ 20 minutes avant l’examen à l’ophtalmoscope. Notez que ce préalable n’est pas nécessaire avec les nouvelles méthodes d’examen. N’hésitez pas à demander avant la consultation si vous devrez mettre du collyre ou pas. Et surtout, pas de panique : quelle que soit la technique employée, l’examen est indolore.

Doit-on prendre des précautions ?

Le fond d'œil n'est pas douloureux mais il peut être désagréable et éblouissant. Si vos pupilles ont été dilatées, vous devez savoir que cela dure quelques heures, votre vision va donc être floue durant cette période. Ne prenez surtout pas le volant ! Prévoyez d’être raccompagné si vous ne pouvez pas vous rendre chez le médecin à pied ou en transports en commun. Pensez aussi à prendre vos lunettes de soleil pour éviter d’être ébloui. Alors, rassuré ?