Pourquoi la paupière gonfle-t-elle ?

Le gonflement de la paupière est dû à une inflammation ou à un excès de liquide, notamment lacrymal (les larmes), au sein des tissus cutanés qui entourent l’œil. Ceux-ci étant très fins, l’accumulation du liquide en question est rapidement visible. Le gonflement peut toucher la paupière supérieure et/ou inférieure, et concerne parfois les deux yeux. Il peut aussi s’accompagner de rougeurs, de douleurs ou de démangeaisons.

Quelles sont les causes de ce gonflement ?

Les allergies aux pollens, aux poils de chat ou à la poussière, ainsi qu’à certains produits cosmétiques ou d’entretien pour lentilles peuvent provoquer ce gonflement. Notez que l’allergie peut survenir un jour, même après une période d’exposition sans problème à l’allergène. L’usure des lentilles de contact et une hygiène insuffisante lors de leur mise en place, ou la présence d’un corps étranger peuvent causer une infection oculaire et une boursouflure.

Quelles sont les maladies possibles ?

Et si en plus d’être gonflée, votre paupière est rouge ? Il peut s’agir d’une conjonctivite, c’est-à-dire d’une inflammation de la muqueuse qui recouvre la face antérieure du globe oculaire et l'intérieur des paupières. La conjonctivite peut être d’origine allergique, mais aussi bactérienne ou virale. Dans certains cas, les glandes sébacées situées au bord de la paupière, qui produisent un corps gras nommé le sébum, peuvent se boucher... Résultat, l’ophtalmologiste vous diagnostique un orgelet ou un chalazion. Des infections sans gravité, mais dont il faut s’occuper ! Un gonflement plus douloureux peut être symptomatique d’une blépharite ; cette inflammation du bord de la paupière, bactérienne ou virale, provoque rougeurs, irritations et démangeaisons.

Alors, que faire ?

Précision qui paraît simple, mais nécessaire : si vos paupières sont gonflées, ne frottez surtout pas ! Cela ne ferait qu’empirer la situation. Vous pouvez en revanche appliquer une compresse d’eau froide sur vos yeux pour activer la circulation. Évitez le coton, dont les fibres peuvent se déposer dans l’œil, et utilisez plutôt des compresses stériles. N’hésitez pas, aussi, à procéder à un lavage oculaire, en baignant vos yeux de sérum physiologique. Privilégiez alors, pour plus de sûreté, les unidoses et évitez l’automédication de collyres pris dans la pharmacie familiale. Dernier conseil si vous avez les yeux gonflés : oubliez pour un temps vos lentilles de contact. Dans tous les cas, ne vous alarmez pas et consultez un ophtalmologiste si cela persiste plus de quelques heures, et surtout, si le gonflement ne concerne qu’une seule paupière. En fonction de la pathologie, il suffira peut-être d’un simple collyre ou d’une pommade antibiotique pour vous soulager et... vous faire dégonfler !