Noirs, noisette, vert émeraude, gris, bleus… Lorsque l’on parle de la couleur des yeux, on évoque plus précisément celle de l’iris, ce disque qui entoure la pupille. Vous le savez sûrement, sa teinte a un caractère héréditaire, déterminé par différents gènes. Mais savez-vous que toutes les teintes d'iris sont composées d'un seul et même pigment ? Les yeux les plus clairs en sont quasiment dépourvus, alors que les plus foncés en possèdent la concentration la plus forte.

La couleur de nos yeux ne change jamais… à quelques nuances près !

La couleur des yeux des nouveau-nés peut varier jusqu’à l'âge de 18 mois environ. Elle reste ensuite la même tout au long de la vie d'adulte, avant que l'iris ne se dépigmente progressivement chez les plus âgés. Cependant, certains événements peuvent modifier la couleur de l'iris de façon permanente : quelques maladies très rares, certains traitements comme celui du glaucome ou une chirurgie de la cataracte.

Pourquoi peut-on avoir l’impression que nos yeux changent de couleur ?

Vous pourriez jurer que vos yeux changent de tonalité par moment ? Rien de plus normal ! De nombreux facteurs modifient notre perception de la couleur renvoyée par nos iris. Le plus important est sans doute la luminosité ambiante. Comme la couleur de tous les objets qui nous entourent, celle de l'iris est en effet influencée par la lumière qui l'éclaire. Ainsi, lorsque vous changez d'environnement, par exemple dans une région plus ensoleillée, vous pouvez distinguer des reflets et nuances différents dans vos yeux. De même, dans la vie quotidienne, la tenue et le maquillage que vous portez peuvent éclaircir ou assombrir votre regard…

Vous aimeriez troquer vos yeux noirs pour des yeux bleus ? Si les lentilles de couleur vous font de l’œil, lisez notre article sur les précautions à prendre avant de les adopter.

CE CONTENU VOUS A PLU ?
5 / 5
10 votes