Ils sont plus crédibles

Un discours un peu faiblard sur le cours de la bourse à Wall Street ? Ça passe toujours mieux dans la bouche d'un porteur de lunettes. Le gène de l'intelligence serait-il, pour votre interlocuteur, proportionnel au pourcentage de titane reposant sur vos oreilles ? Sûrement…

Leurs yeux sont magnifiés

Grâce aux lunettes, on met ses yeux en vitrine. Ceux-ci deviennent des bijoux, et les verres, un écrin. Les stars le savent et n’hésitent pas à poser avec cet accessoire sur le tapis rouge : Anne Hathaway et ses montures carrées, par exemple, ou encore Jennifer Aniston et ses lunettes de dame, voire Scarlett Johansson, avec des lorgnettes noires accordées à son look rétro.

Ils se font remarquer

C'est un signe distinctif. Du genre :
« Tu l’as déjà vu, c’est le beau gosse à la Johnny Depp.
– Non, je ne vois pas.
– Mais si, il a des lunettes carrées…
– Ah ouiii, le beau gosse ! »

Ils peuvent facilement changer de tête

On peut avoir autant de paires de lunettes que de paires de chaussures. Carrées, rectangulaires, orange disco, rose fluo, forme papillon (les escarpins des yeux), minimalistes sans montures… De quoi se faire une nouvelle tête en fonction de son humeur ou de sa tenue.

Ils sont plus séduisants

Ah ! Le magnétisme de l'intellectuel qui regarde par-dessus sa monture… Il joue avec, la chausse, la retire, donne par l'élégance du geste un avant-goût de sa sensualité. Il sonde votre âme, Mesdames, de son beau regard flou. L’athlète et l’aventurier, à côté, peuvent aller se rhabiller.

Ils cultivent parfois un côté nerd sexy

Avec le succès de la série américaine The Big Bang Theory, c'est la revanche des geeks, des matheux, des khâgneux, des bigleux. Sheldon, Leonard, Rajesh et Howard vivent dans une galaxie de consoles et de paradigmes. Les filles en sont folles. Des surdoués devenus sex-symbols, pop stars. « Smart is the new sexy », c'est la phrase culte de la série à se repasser en boucle.

Ils peuvent goûter au luxe

S'offrir le légendaire sac à main Lady Dior n'est pas à la portée de tout le monde. En revanche, faire main basse sur des montures Dior, c'est tout à fait envisageable. La lunette griffée, une vraie porte d'entrée sur le monde du luxe.

Ils peuvent être dispensés d’effort

Au cours de gym, on laisse en général ses lunettes au vestiaire, histoire de ne pas les briser. Même réflexe si on doit remonter ses manches pour aider à un déménagement. Avoir un problème de vue, c'est donc l'excuse toute trouvée pour s’épargner quelques corvées : les agrès (on voit mal de loin, c'est un problème pour se réceptionner), la descente des escaliers avec la machine à laver (on pourrait provoquer l’irréparable ou se blesser), etc. Cette vieille idée reçue que les porteurs de lunettes sont bridés dans leurs faits et gestes… que les autres continuent à la croire, ça nous arrange bien !

Ils ont des superpouvoirs

Ceux qui n’ont pas la chance de porter des lunettes ne le savent pas, mais ces dernières nous protègent de bien des affres : les UV en extérieur, la lumière bleue devant un écran, l’éblouissement lors de la conduite de nuit, les éclats quand on bricole… Mais chut, gardez donc tout cela pour vous.

Ils font le bien autour d’eux

Quand nos lunettes sont usées ou démodées, on s'en sépare sans avoir l’impression d’être un rejeton de la société de consommation : la collecte de notre opticien pour approvisionner le Burkina Faso nous offre l'occasion de faire une bonne action.