Les yeux des bébés et des enfants sont fragiles et particulièrement sensibles aux UV. La structure de leur oeil n’est pas mature avant l’âge de 12 ans et filtre mal ces rayonnements nocifs qui pénètrent jusqu’à la rétine et entament leur capital vue à long terme. Les UVA peuvent même causer des « coups de soleil de la surface des yeux », autrement appelés kératite ultraviolette. Pour les protéger, plusieurs précautions valent mieux qu’une : rester à l’ombre sous le parasol, fuir toute exposition entre midi et 16 heures, porter un chapeau à large bord ou une casquette qui protège le visage et des lunettes de soleil. Voici quelques conseils pour bien les choisir.

1. Mieux vaut choisir un spécialiste

Rien ne remplace les conseils avisés et l’expertise d’un opticien ! Certains sont même spécialistes pour enfant. Ce professionnel est formé pour identifier les verres protecteurs et les montures les plus adaptées à la morphologie du visage de votre enfant et à son âge. N’hésitez pas à lui indiquer votre destination (mer, montagne, voyage sous les tropiques) et l’activité envisagée (sport, randonnée, plage…).

2. Pas d’impasse sur la qualité des verres !

Les verres de lunettes solaires ne se valent pas tous et, en la matière, gare aux lunettes gadget ! La priorité est d’atteindre un filtrage des UV à 100%. En effet, jusqu’à l’âge de 12 ans, le cristallin est encore immature et ne peut pas pleinement filtrer la lumière. Avant d’acheter, on vérifie donc toujours la présence du marquage CE et l’indice E-SPF (Eye-Sun Protection Factor) en choisissant le plus élevé : 50+. Si vous partez à la mer ou à la montagne, la réverbération est plus importante. Et on privilégie donc une teinte d’intensité 3 ou 4 (en cas d’ensoleillement extrême). La plupart des lunettes de soleil pour enfants sont aujourd’hui fabriquées en plastique ou en polycarbonate, un matériau léger et solide, ultra-résistant aux impacts.  

3. Misez sur le confort de la monture

La monture doit être suffisamment large et enveloppante pour ne pas laisser passer les UV sur le côté. Choisissez plutôt un modèle galbant :

  • Les bébés de 0 à 3 ans ne possédant pas d'arête nasale, les montures ont souvent une forme arrondie pour s’adapter à leur petit nez. Extra-souples, la plupart sont revêtues de silicone pour éviter qu’elles ne glissent et sont sans plaquette au niveau du nez. Les branches sont plutôt droites pour ne pas gêner leurs oreilles, le maintien se faisant par pression temporale. Certains fabricants proposent aussi un modèle avec un système de bandeau élastique à régler.
  • De 3 à 6 ans, un maître-mot s’impose : le confort ! Choisissez des montures souples et légères avec des branches flexibles et incassables. Elles doivent pouvoir résister aux chocs ou aux chutes.
  • Pour les plus grands, une monture semi-rigide fera l’affaire. Robustes, les montures doivent bien tenir sur le nez et derrière les oreilles pour s’adapter aux activités sportives. Pensez aussi au cordon pour qu’elles ne soient pas rapidement perdues.

4. Si votre enfant porte déjà des lunettes de vue ?

Votre enfant est myope, hypermétrope ou astigmate et porte des verres correcteurs en permanence ? A partir de 6-8 ans, le plus simple et le plus pratique est de lui faire faire des lunettes de soleil à sa vue. Vous pouvez aussi adopter les verres photochromiques, une option pratique pour une protection complète ! Les verres, clairs à l’intérieur, se teintent à l’extérieur en fonction de la luminosité.

5. Faites participer votre enfant à l’achat

Pour que votre enfant aime ses lunettes de soleil (et les porte), mieux vaut les choisir avec lui. À motif, colorées ou à l’effigie des super-héros qu’il préfère… Nul doute que vous trouverez de quoi le satisfaire !

6. Et pour qu’il les garde sur le nez ?

Pour finir, reste peut-être le plus difficile : faire en sorte que votre tout-petit garde ses lunettes de soleil en place. Votre bébé ne marche pas encore ? Restant toujours à l’ombre, il n’est pas concerné par le port de verres solaires, hormis en cas de lumière éblouissante (à la plage sous le parasol, si le sol est très clair ou sur un bateau par exemple…). Souvent, un tout-petit retire ses lunettes s’il fait trop sombre ou s’il est gêné par manque de confort. Assurez-vous donc, à l’achat, que le verre n’est pas trop teinté et que le modèle est parfaitement à sa taille.

  • Jusqu’à 6 ans, il faut parfois rivaliser d’imagination ! Les enfants adorant imiter les adultes, le mieux est encore de porter vous-même des lunettes dès que nécessaire. Si besoin, n’hésitez pas à faire preuve d’autorité… Il s’agit de sa santé !
  • A partir de 6 ans, vous pouvez user de votre pouvoir de persuasion en expliquant à votre enfant les dangers du soleil et en lui montrant la différence de confort avec et sans lunettes.
  • N’attendez pas l’été pour étrenner les lunettes de bébé ! Pensez-y en promenade dès que les premiers rayons des beaux jours pointent.