Comme le cœur et les vaisseaux, les yeux prennent de l’âge. C’est génétiquement programmé ! À partir de 40 ans, la presbytie est inéluctable, ce qui veut dire que la vision de près est de moins en moins bonne au fil des années. C’est surtout passé 60 ans que les troubles visuels et les maladies dues au vieillissement des cellules comme la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l'âge), le glaucome ou la cataracte peuvent apparaître.
Après la peau, l’œil est notre partie du corps la plus sensible à l’agression des radicaux libres. Ces molécules instables, responsables du vieillissement des cellules, visent en particulier la cornée, la rétine et le cristallin.
Mais l’évolution de ce processus physiologique naturel peut être ralenti grâce à de bonnes habitudes de vie et à une prévention adaptée. Vous voilà rassuré(e)… et informé(e) !

Halte au tabagisme

La cigarette génère un stress oxydatif responsable d’une mauvaise oxygénation de l’œil. Il détruit progressivement les pigments de la rétine, indispensables au bon fonctionnement du système visuel, et contribue à son vieillissement accéléré. Plus le nombre de cigarettes fumées au cours de la vie est important, plus la vision risque d’être altérée. D’autre part, le risque de DMLA est accru et peut survenir bien plus tôt dans la vie que chez les non-fumeurs. Bon, c’est décidé : demain, vous arrêtez !

Cap sur une assiette vitaminée

Notre santé visuelle dépend aussi de ce que l’on mange. Les antioxydants… ça vous dit quelque chose ? Ces molécules sont naturellement présentes dans la plupart des aliments et captent les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules. Il en existe différentes catégories. La zéaxanthine et la lutéine sont deux pigments que l’on retrouve dans le chou, les épinards ou les brocolis. Ils luttent efficacement contre les facteurs de risque de la DMLA et la cataracte en renforçant les défenses naturelles contre la lumière et ses agressions. La vitamine A (beurre, jaune d’œuf, carotte, abricot), la vitamine C (poivrons, kiwis, agrumes) et la vitamine E (avocat, huile végétale, fruits à coque) ont également d’excellentes vertus protectrices. Concoctez-vous un repas spécial jeunesse des yeux avec au menu carottes, poissons, légumes verts et salade de fruits en dessert…

UV et lumière bleue : sortez couvert !

On ne le dira jamais assez… Protégez vos yeux du soleil et des UV (qui sont présents même par temps couvert) ! L’exposition solaire cumulée accentue le vieillissement de la rétine, de la cornée et du cristallin et augmente le risque de cataracte. Vérifiez que vos lunettes de vue vous protègent bien des UV (ce n’est pas la teinte qui filtre, mais la qualité du matériau du verre utilisé : suivez l’indice ESPF (Eye Sun Protect Factor), indiquant un niveau de protection de grande qualité), parez-vous de lunettes de soleil avec une protection anti-UV adaptée, voire aussi de lunettes de soleil à votre vue.
Si vous ne pouvez pas limiter le temps passé devant les écrans, protégez aussi vos yeux de la lumière bleu-violet. Il existe aujourd’hui des verres capables de la filtrer sélectivement, tout en laissant passer la lumière bleu turquoise essentielle.
Et rappelez-vous que la meilleure prévention passe par un contrôle des yeux réguliers… et une visite chez l’ophtalmologiste tous les 2 ans, à partir de 45 ans.

CE CONTENU VOUS A PLU ?
4.8 / 5
5 votes