Les UV : qui sont-ils ?

Les UV correspondent à l'abréviation des rayons dits ultraviolets. Plus précisément, ce sont des ondes qui appartiennent au spectre non-visible de la lumière.

Les UV sont actifs toute l'année, mais à plus ou moins grande intensité. En effet, leur quantité varie en fonction de l'heure, de l'épaisseur de la couche d'ozone, des conditions météo, de la saison, de la latitude, de l'altitude et de l'environnement. Ils ne sont pas présents uniquement quand il y a du soleil. Saviez-vous que 90% des rayons UV passent à travers les nuages ? Plus le parcours des rayons UV dans l'atmosphère est court, plus ils sont intenses : donc spécialement quand ils nous atteignent en altitude ou dans les zones proches de l'équateur.

Les UV parviennent jusqu'à nos mirettes directement ou par réflexion. Par exemple, sur la neige, ils sont réfléchis à 80% ; sur l’eau, surtout si elle est agitée, jusqu'à 20%, et sur le sable sec jusqu'à 15%. 

Les UV : sont-ils vraiment toxiques pour nos yeux ?

En fonction de leur longueur d'onde, les UV sont classés en trois catégories différentes : les UVA, UVB et UVC.

De manière générale, plus le rayonnement UV a une grande longueur d’onde, moins il est nocif. À l'inverse, quand sa longueur d'onde diminue, il possède alors plus d'énergie et se rapproche des rayons X : il est dans ce cas plus puissant. Les UVC sont donc particulièrement dangereux, mais sont majoritairement stoppés par la couche d'ozone. Ainsi, ils se rencontrent surtout en très haute altitude et n'atteignent pas le plancher des vaches !

Saviez-vous qu'un pic de toxicité a été défini par les scientifiques ? Le pic de toxicité globale est aujourd'hui défini dans les UVB autour de 310 nanomètres (nm). Ces rayons sont 7,5 fois plus toxiques que les rayons UVA situés autour de 380 nm.

Pourquoi est-il essentiel de protéger vos yeux des UV ?

Nous recevons 42% de notre dose annuelle d’UV dans des situations banales du quotidien où nous ne jugeons pas utile de porter des lunettes de soleil ! Si c’est entre midi et 15 heures que l’on recommande la plus grande prudence pour sa peau, pour les yeux, du fait de leur anatomie (sourcils et paupières bloquant les rayonnements solaires venant d'en haut), la plus forte exposition survient en début de matinée et en fin d'après-midi plutôt qu'à midi.

Il est donc essentiel de veiller à bien protéger nos yeux, au quotidien comme en situation exceptionnelle. Les conséquences des UV sur nos yeux sont à prendre en compte sérieusement. En effet, saviez-vous que les UV ont un impact direct sur :

  • Le vieillissement des cellules : les UV ont une action oxydante qui accélère le vieillissement des cellules de nos yeux et favorisent l'apparition de la cataracte par exemple.
  • Le développement de réactions inflammatoires quand l'œil est soumis aux UV en situation extrême (neige et haute montagne par exemple). Les UV provoquent alors un coup de soleil sur les tissus extrêmement sensibles du globe oculaire et des paupières : c'est l'ophtalmie des neiges.
  • Le développement de certaines affections, comme des cancers, des mélanomes sur les paupières ou l'apparition d'excroissances sur la surface de l'œil comme le pinguécula ou le ptérygion.

Comment protéger vos yeux des UV ?

Nous possédons des protections naturelles contre le rayonnement UV : nos sourcils, cils et paupières. Mais pour protéger au mieux vos yeux des UV, voici quelques conseils.

Si vous portez des lunettes de vue, choisissez des verres spécialement traités contre les UV
Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas la teinte du verre qui bloque le rayonnement UV, mais son matériau associé à un traitement anti-UV. Pour que vos lunettes de vue vous protègent aussi bien des rayons qui parviennent devant le verre que sur les côtés, demandez un traitement UV optimal.

Vérifiez l'indice E-SPF® de vos lunettes de soleil

La référence de protection contre les UV est l’indice E-SPF® des verres, qu’ils soient clairs, photochromiques ou teintés. L’indice E-SPF® mesure l'efficacité des verres contre les rayons UV. Il varie de 10 à 50+. C'est simple : plus l’indice est élevé et plus la protection est importante ! Il est préférable de privilégier un indice 35 pour les verres clairs et de 50+ pour les verres solaires.

Préférez une forme couvrante pour vos lunettes de soleil

Plus vos lunettes sont grandes, plus elles protègent une surface importante, et moins elles laissent passer de rayons UV par les côtés. Pour bien vous protéger dans des conditions très exposées, optez pour des lunettes complètement couvrantes !

Les verres seuls ne suffisent pas

La protection totale à 100% n'existe malheureusement pas. En cas d'exposition intense au soleil, sur la neige, etc., les lunettes ne suffisent pas à protéger vos yeux. Dans ces situations, nous vous recommandons de toujours porter un chapeau ou une visière. Ils permettront de couper une partie du rayonnement UV !

Vous hésitez dans votre choix de lunettes solaires ? Suivez le guide, et découvrez tout sur les lunettes de soleil polarisantes