Des risques pour les fumeurs...

Lorsqu’on pense cigarette, on pense rarement aux problèmes de vue. Les études démontrent néanmoins que les fumeurs et fumeuses ont plus de risques de développer certains troubles de la vision et des maladies oculaires.

Le tabac entraîne un stress oxydatif, un phénomène physiologique - souvent causé par les désormais célèbres radicaux libres - qui agresse les cellules et accélère leur vieillissement. Comme la peau, qui subit de manière très visible les effets du tabagisme, les yeux ne sont pas en reste.

Ainsi, le risque de développer une cataracte - c’est-à-dire l’opacification du cristallin - est deux fois plus important chez les fumeurs.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge, plus connue sous le nom de DMLA, est elle aussi liée au tabagisme. Les fumeurs ont trois fois plus de risques d’être atteints de cette maladie qui se manifeste par l’apparition de taches noires au centre du champ de vision et une perte progressive de la vision centrale.

Point positif : le tabagisme est le facteur de risque le plus facilement modifiable pour prévenir l’apparition de ces pathologies de la vision. Si l'on dit qu'une pomme chaque matin éloigne le médecin, sachez qu'une cigarette en moins éloigne l'ophtalmo...

… mais aussi pour leur entourage

Il est établi depuis longtemps que le tabagisme passif n’est pas sans conséquence sur la santé. Les personnes qui subissent la fumée du tabac peuvent également développer des troubles oculaires, tels que des conjonctivites dont le risque augmente de 20% lorsque l’on évolue dans un environnement fumeur.

La fumée du tabac contient par ailleurs de nombreux agents asséchants qui favorisent l’apparition de cernes et la sécheresse oculaire. Les yeux rouges associés à des sensations de picotement ou de fatigue oculaire sont autant de symptômes de la sécheresse oculaire.

Ainsi, il est préférable de ne pas fumer en présence des plus jeunes, pour leur santé et pour leur montrer l'exemple : un bon modèle vaut mieux que toute la prévention du monde.

Pour éviter de développer ces troubles, rien de tel que l’arrêt du tabac, certes plus facile à écrire qu’à faire... Néanmoins, un accompagnement par un professionnel peut vous aider à franchir ce cap et trouver la méthode qui vous conviendra le mieux : consultez https://www.tabac-info-service.fr/ pour en savoir plus. On y croit, alors croyez-y aussi !

CE CONTENU VOUS A PLU ?
4.5 / 5