Rien de bien dramatique, mais quand une hypermétropie, une amblyopie ou une myopie, impose à votre enfant de porter des lunettes, où dénicher le modèle adéquat ? Comment le choisir ? Comment le lui faire accepter ? Comment en prendre soin ? Toutes les réponses à vos questions avec Aline Gamrasni, opticienne pour enfants chez Optikid.

1/ Consultez un spécialiste pour enfants

Magasins colorés, à tonalité ludique, et surtout, conseils adaptés conjugués au professionnalisme… mieux vaut choisir les lunettes de votre enfant, s’il a entre 0 et 10 ans, chez un opticien spécialisé. Ce professionnel est formé pour identifier les montures adéquates : solides, souples et anallergiques. « Les lunettes pour enfants ne sont pas des montures miniaturisées de l’adulte, mais des montures particulières et il faudra choisir la plus adaptée à son visage », indique Aline Gamrasni. Une paire qui lui siéra parfaitement, donc, d’autant que « 9 fois sur 10, le port est permanent pour les jeunes enfants ».

2/ Privilégiez un positionnement ni trop haut, ni trop bas

« La monture doit être haute et bien adaptée au visage, en couvrant totalement son champ de vision. L’enfant ne doit pouvoir regarder ni au-dessus, ni en-dessous de ses lunettes. Elles ne doivent pas glisser. La tête et les tempes ne doivent pas non plus être compressées », souligne Aline Gamrasni.

3/ Choisissez du monobloc et des verres légers pour les bébés

« Chez les tout-petits (0-3 ans), il faut partir sur des montures légères et souples fabriquées d’une seule pièce, avec des branches flexibles et sans structure métallique pour éviter toute blessure en cas de chute », poursuit l’opticienne. Côté verres, ceux en matière organique sont recommandés. Ce matériau à base de résine de synthèse donne légèreté et résistance aux chocs. Un incontournable pour les plus jeunes !

4/ Pensez montures en plastique et verres résistants pour les 3-8 ans

« Évitez toute monture métallique avec des plaquettes, qui ont tendance à s’écraser facilement à partir du moment où l’enfant manipule ses lunettes », précise Aline Gamrasni. Mieux vaut opter pour une monture en plastique, sans plaquettes. L’idéal est l’acétate de cellulose, avec des charnières flex. Votre enfant est du genre hyperactif ou fan de foot ? Pour les verres, misez sur du polycarbonate, une matière solide qui se rayera moins vite, ou « des verres en matière organique d’indice supérieur, très solides ». Pour lui permettre de jouer sur sa tablette ou de regarder la télé sans danger pour ses yeux, choisissez l’option anti-lumière bleue. Ce plus proposé par votre opticien, est réputé limiter la fatigue et protéger ses yeux.

5/ Faites-le participer au choix des lunettes

« Cela peut paraître évident mais l’enfant doit aimer ses lunettes, sinon il ne les portera pas », rappelle l’opticienne. Couleur, motif, petit animal ou super-héros… tout est bon pour lui faire aimer, et donc porter, sa première paire. « Aujourd’hui, les collections sont, en ce sens, bien adaptées, avec des montures parfaitement réalisées. » Un service personnalisé de gravure des verres ou de la monture comme M’Eye peut contribuer au plaisir de l’enfant. À lui de préférer une gravure fantaisie ou d’y apposer son prénom !

6/ Faites réajuster ses lunettes pour le confort

« Attachez-vous, très régulièrement, à faire réajuster ses lunettes chez l’opticien. Quelle que soit la monture choisie, sa manipulation par l’enfant la désajuste », conseille Aline Gamrasni. Vous vous en rendrez vite compte si votre petit se met à regarder en dessous ou au-dessus de son champ visuel.

7/ Évitez chocs et rayures

Entre l’agitation liée à la récréation ou le manque d’attention, ses lunettes peuvent rapidement être abîmées. Pour éviter les rayures, insistez pour qu’il ne les pose jamais sur les verres, voire qu’il les range dans son étui. De même, conseillez-lui de les passer simplement sous l’eau avec du savon pour les nettoyer. Quelques conseils qui devraient lui permettre de garder ses lunettes intactes plus d’un trimestre !

8/ Pensez protection

Avant 10 ans, le cristallin n’a pas encore sa pleine capacité à filtrer la lumière, il est recommandé de choisir des verres correcteurs qui offrent un niveau global de protection contre les UV (préférez l’indice E-SPF, Eye-Sun Protection Factor). Les verres photochromiques sont aussi une option idéale de protection complète : les verres sont clairs à l’intérieur et deviennent foncés à l’extérieur, à la lumière du jour. Pratique !

Bon à savoir :

Pas d’inquiétude, les enfants bénéficient d’un régime de remboursement plus favorable que les adultes. Une nouvelle paire est prise en charge - quel que soit le délai - si la prescription doit être modifiée.