De sa naissance à l’âge de deux mois, Bébé s’éveille

Déjà curieux et capable de fixer et de suivre un objet du regard, le nouveau-né voit flou les contours des objets et les visages près de lui. Approchez-vous : il peut observer, mais pas reconnaître, les traits de maman et de papa.

De deux à quatre mois, Bébé découvre son univers familier

Au fil des semaines, Bébé améliore sa vision de près (convergence) et de loin (divergence). Plus sensible aux échanges de regards, aux formes et aux couleurs, le tout-petit s’intéresse au mobile au-dessus de son berceau. Il suit des yeux les oiseaux ou personnages qui tournent en musique, et développe mobilité oculaire et aptitude à balayer une image du regard. À cet âge, il discerne les motifs et les reliefs. Dans son transat, rien ne lui plaît plus que de regarder autour de lui. Et de voir des peluches de tailles et de formes différentes, dans un champ de vision assez large.
Dans un esprit d’exploration visuelle, vous pouvez placer un miroir près de la table à langer, afin qu’il se regarde dedans.

De quatre à six mois, Bébé diversifie son rapport au monde

Alors qu’à la naissance, sa vue était en noir et blanc, il distingue à présent toutes les couleurs, même si les teintes de base (rouge, bleu, jaune) ont ses faveurs. Il suit les mouvements verticaux, est attentif aux expressions de joie, de peur ou de plaisir. C’est le bon moment pour faire le clown et imiter ses expressions, ce qui stimule son sens de l’observation. Jouer avec lui en privilégiant des formes colorées et des ballons qui roulent, l’idéal pour la coordination vision de près/de loin.

De six à douze mois, Bébé devient le maître du jeu

Il distingue les visages connus des nouvelles têtes. Il se déplace, manipule petits et gros jouets et objets tout seul, prend plaisir à chercher des objets cachés. Les jeux du type « Où est mon jouet ? » ou « Coucou-caché », qui consiste à cacher/découvrir son visage avec les mains, lui permettent d’explorer à la fois le territoire imaginaire et la réalité, et d’affiner sa vision en 3D. Dans le bain, les bulles de savon stimulent son regard car il va les admirer, tenter de les attraper et, plus tard, vouloir en faire lui-même.

De un à deux ans, Bébé aime les histoires en images

À un an, sa vision de loin est bien meilleure. Il reconnaît ses proches à plus de six mètres, peut suivre une scène de la vie quotidienne et s’y intéresser. Fait nouveau, il aime manipuler des livres illustrés, colorés et tourner les pages. Place aux livres en plastique pour le bain, aux livres animés et aux premiers albums de coloriage ! Dessiner avec lui en racontant ce que l’on croque, lui lire des livres en le laissant jouer avec, montrer du doigt tel ou tel dessin sont autant d’activités à privilégier. Dans la rue, à la boulangerie, chez l’épicier, pourquoi ne pas jouer aux devinettes avec bébé devenu grand, lui montrer la baguette, la bouteille de lait... en nommant chaque objet. À deux ans, ses cinq sens sont développés et bien coordonnés.

CE CONTENU VOUS A PLU ?
0 / 5