La lumière bleue, au sujet de laquelle circulent de nombreuses idées reçues, s’insinue un peu partout. Lorsque vous allumez une LED ou une ampoule halogène, par exemple. Davantage encore, lorsque vous pianotez au bureau, flânez sur les réseaux sociaux ou vous défoulez sur les jeux vidéo. Si, comme 60 % des Français, vous passez 6 heures ou plus chaque jour devant vos ordinateurs, tablettes ou smartphones, il va peut-être falloir penser à chouchouter vos yeux…

Ces appareils diffusent en effet de la lumière bleue (lumière à haute énergie visible, d’après son nom scientifique). En cas d’exposition prolongée aux écrans, gare aux maux de tête et à la fatigue visuelle ! En cause ? Le scintillement produit par certaines nouvelles technologies, intégrées dans nos outils digitaux pour améliorer la clarté. Conséquence : la rétine est chahutée, augmentant à long terme le risque d’une vision dégradée.

Une lumière amie…

À la base, la lumière bleue fait partie du spectre de la lumière naturelle. Le bleu-turquoise, une partie de cette lumière bleue émise par le soleil, par exemple, est bénéfique pour la santé. Notre corps s’en sert pour réguler les cycles de sommeil et d’éveil, la température interne ou encore l’équilibre hormonal. Il s’agit aussi d’un remède à la mauvaise humeur et d’un allié du bien-être. En la matière, la lumière bleue est un véritable concentré de tonicité !

… et ennemie de l’organisme !

Eh bien, où est le problème, alors ? La lumière bleu-violet n’est filtrée qu’en partie par le cristallin, et frappe la rétine en son cœur, la macula. Les écrans, mais aussi des sources de lumière artificielle, en diffusent une grande partie. Une exposition trop fréquente fatigue les yeux rapidement. À terme, cette lumière bleu-violet peut faire vieillir prématurément les cellules rétiniennes. Elle peut également augmenter les risques de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Mais pas de panique ! Il existe des solutions pour brider son action.

Les lunettes anti-lumière bleue demeurent encore la protection la plus simple à adopter. Choisissez celles dotées d’une protection sélective qui laissent passer la bonne lumière bleue tout en filtrant les rayons taquins.

Des règles de base pour l’utilisation des écrans

Pensez avant toute chose à adopter les bonnes habitudes pour ne pas surexposer vos yeux aux écrans. Connaissez-vous la règle des 20/20/20 ? Elle consiste à faire des pauses visuelles toutes les 20 minutes, en regardant 20 secondes à 20 pieds (environ 6 mètres). Alternez aussi les activités : 1 heure de jeu vidéo, puis 1 heure de balade en plein air, par exemple. Idéal pour mieux dormir le soir… à condition de laisser les fameux écrans en dehors de la chambre à coucher !

Bien équipé, mieux protégé !

Les lunettes anti-lumière bleue demeurent encore la protection la plus simple à adopter. Choisissez celles dotées d’une protection sélective, qui laissent passer la bonne lumière bleue tout en filtrant les rayons taquins. Elles offrent un confort visuel inchangé, une aubaine pour les amateurs d’accessoires fashion qui n’ont pas de problèmes de vue, mais trouvent là le prétexte idéal pour enfin porter des lunettes ! De leur côté, ceux qui utilisent déjà des lunettes pourront demander un traitement spécial filtre bleu. Et continuer à filer le parfait amour avec leurs écrans chéris…