La lumière bleue est mauvaise pour la santé

VRAI & FAUX. Difficile d’échapper à la lumière bleue, qui est partout. Elle est émise par le soleil, mais aussi à l’intérieur, par des sources lumineuses artificielles : système d’éclairage halogène, LEDs, écrans d’ordinateurs et de smartphones. La lumière bleue est composée de lumière bleu-violet, particulièrement nocive pour la santé des yeux, mais aussi de lumière bleu turquoise, qui elle, a contrario, est essentielle à l’organisme. En effet, elle régule ainsi le cycle biologique d’éveil et de sommeil, nos cycles circadiens, et a un impact positif sur le bien-être et l’humeur. Sa présence signifie que le cerveau doit s’activer, tandis que son absence indique qu’il est temps de se reposer.

Elle ne génère que de la fatigue visuelle

FAUX. La lumière bleu-violet peut engendrer une fatigue oculaire, source de maux de tête. Mais pas seulement. Elle pénètre en profondeur dans l’œil et vient frapper la rétine sur sa partie centrale, la macula. Une surexposition peut contribuer au développement de certaines maladies rétiniennes telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Les yeux clairs et bleus y sont plus sensibles

FAUX. L’iris est le siège de la couleur des yeux, qui protège la rétine contre un excès de rayons lumineux. Certes, il est vrai que les iris clairs contiennent moins de pigments que les iris foncés ; or, ce ne sont pas ces pigments de surface qui protègent, mais une couche plus profonde de l’œil.

La seule façon de s’en protéger est d’abandonner les écrans

FAUX. Il est impensable aujourd’hui de se séparer de son téléphone portable ou de son écran d’ordinateur. Comment s’en protéger ? Gardez un certain équilibre en modérant leur usage. L’idéal est de ne pas avoir le nez collé sur l’écran, mais de laisser entre vos yeux et celui-ci 40 cm de distance de lecture. Vous pouvez aussi vous autoriser des pauses régulières, histoire de reposer vos mirettes ! Connaissez-vous la règle des 20-20-20 ? Cette méthode consiste à reposer ses yeux au moins toutes les 20 minutes, en fixant pendant 20 secondes un objet situé à 20 pieds (soit 6 mètres) de soi !

N’hésitez pas à vous munir de lunettes équipées de verres qui protègent de la lumière bleue nocive, tout en profitant des bienfaits de la lumière bleu turquoise. Soyez vigilant notamment auprès des enfants, car avant l’âge de 10 ans, leur cristallin ne joue pas encore son rôle de filtre et laisse passer la lumière bleu-violet. Cette dernière trouble le rôle de la mélatonine, une hormone naturelle produite en fin de journée et qui favorise l’endormissement. Aussi, pour ne pas dérégler notre cycle biologique, mieux vaut laisser de côté toutes sortes d’écran au moins une heure avant le coucher.

Le port de lunettes de vue protège contre la lumière bleue

VRAI & FAUX. Tout dépend de vos verres. Vous pouvez demander à votre opticien des verres correcteurs avec un traitement filtrant spécifiquement la lumière bleu-violet. Ils protègent les yeux des longueurs d’ondes lumineuses néfastes pour la rétine, tout en laissant passer la lumière bleu turquoise, bénéfique. L'idéal pour les grands consommateurs d’écrans ! Des lunettes protectrices existent aussi pour ceux qui n’ont aucun problème de vue  n’hésitez pas à les en munir !