Il faut changer de lunettes... Quand on voit moins bien la nuit

Votre vision n'est plus aussi bonne la nuit avec vos lunettes de vue ? Vous êtes particulièrement gêné (e) pour la conduite nocturne ? Une consultation chez votre ophtalmo ou une visite chez l’opticien s'impose, il se pourrait que le besoin de correction visuelle ait évolué. Car c’est souvent la nuit que l’on se rend compte de cette nécessité.

Il faut changer de lunettes... En cas de fatigue visuelle ou de maux de tête

Vous ressentez une fatigue visuelle inhabituelle, vous avez des maux de tête en fin de journée ? Cela peut signifier que vous avez besoin de changer de correction. L’occasion de prendre rendez-vous avec votre ophtalmologiste, si vous ne l’avez pas vu depuis deux ans, ou d’aller faire vérifier votre vue chez votre opticien (oui, avec une ordonnance récente, il peut le faire). Et si vous ressentez cette fatigue lorsque vous avez passé du temps devant un écran ? Sachez aussi qu’il existe des verres qui filtrent partiellement la lumière bleu violet émise par les écrans, qu’on soupçonne d’accentuer la fatigue visuelle. Il existe aussi des lunettes spécialement conçues pour les vies ultra-connectées : outre un filtre de la lumière bleu violet, elles peuvent soulager les efforts d’accommodation pour voir de près. Un gain de confort en perspective…

Il faut changer de lunettes... Quand vous enlevez vos lunettes pour lire

Vous portez des lunettes pour corriger une myopie (mauvaise vue de loin), mais vous êtes plus à l’aise en les enlevant pour lire ? La presbytie, qui concerne tout le monde à partir de l’âge de 40 ans, vous guette ! Il se peut que vous ayez besoin de verres progressifs.

Il faut changer de lunettes... Quand on a un besoin inhabituel de lumière pour lire

Vous avez besoin d'un éclairage plus vif pour réussir à lire les petits caractères ? Si la lecture du menu au restaurant à l’éclairage tamisé, ou du prix sur l’étiquette devient un défi, il est probable que vous commencez à devenir presbyte.

Il faut changer de lunettes…. Quand vous ne reconnaissez plus vos amis dans la rue

La plupart du temps, ce sont vos amis qui vous reconnaissent et vous abordent dans la rue, alors que vous alliez passer sans les voir ? Vous êtes peut-être un grand rêveur ! Plus probablement, vous avez besoin de changer de correction.

Il faut changer de lunettes... Quand elles sont abîmées !

Cela peut paraître évident, mais rayures apparentes sur les verres et branches tordues nuisent beaucoup plus à votre confort visuel qu’on ne le croit : vos verres ne sont plus bien centrés par rapport à la pupille et ne vous corrigent plus parfaitement. Suivez les recommandations d’entretien de votre opticien, mais au bout de deux à trois ans, ce type d’usure devient inévitable, puisque l’on porte ses lunettes toute la journée et qu’on les manipule énormément.

Bon à savoir : saviez-vous que les plus de 16 ans peuvent faire vérifier leur vue chez un opticien qui pourra alors changer directement leurs lunettes ? Pour cela, quelques conditions s’imposent :

  • Si vous avez moins de 42 ans, il faut être en possession d’une ordonnance ophtalmologique datant de moins de 5 ans
  • Si vous avez plus de 42 ans, il faut une ordonnance ophtalmologique datant de moins de 3 ans

Bon à savoir : au-delà d’un besoin de changement de lunettes de vue, ne pas négliger les visites régulières chez l’ophtalmologiste, surtout après 40 ans. Le spécialiste ne mesure pas que votre acuité visuelle, il surveille aussi la santé de votre œil et détecte les signes avant-coureurs et parfois silencieux d’atteintes graves comme la cataracte, la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l'âge) ou le glaucome...