Les dépenses d’équipements dans les secteurs dentaire, de l’audiologie et de l’optique ont toujours été moins bien couvertes par la Sécurité sociale, en comparaison à d’autres dépenses de santé. Venir en aide aux Français qui, pour des raisons financières, renoncent ou reportent leurs soins dans ces domaines, c’est l’objectif de la réforme.

À partir du 1er janvier 2020, vous aurez ainsi le choix entre :

Remboursement en optique : avec la réforme Buzyn (reste à charge zéro), mise en oeuvre au 1er janvier 2020, vous aurez le choix entre deux options, le panier A (RAC 0) et le panier B.

Votre opticien vous proposera un devis comportant des lunettes « Panier A » respectant les exigences de la loi, mais aussi des lunettes « Panier B », qu’il aura choisies en tenant compte de vos besoins.

Qui sera concerné par la réforme Buzyn ?

95% de la population, c'est à dire toutes les personnes ayant une mutuelle [3] avec un contrat dit « responsable », qu’ils cotisent par eux-mêmes ou par leur employeur.

Qu’est-ce qui va changer pour moi ?

Rien ou presque. Car sachez que les conditions de remboursement habituelles par votre mutuelle ne changent pas ou presque. Vos lunettes seront toujours remboursées de la même manière par votre mutuelle, à une exception près : la nouvelle réforme limite le forfait de remboursement des montures à 100 € (au lieu de 150 €) à partir du 1er janvier 2020.

Je suis exigeant sur la qualité de mes verres progressifs car j'ai eu de mauvaises expériences. Est-ce que je vais retrouver mes verres dans le « Panier A » ?

Non. L’offre standard « Panier A » comprendra des verres progressifs basiques. Les dernières générations de verres qui bénéficient d’avancées technologiques n’en feront pas partie.

De même, certains traitements, comme ceux contre la lumière bleue, ne sont pas intégrés dans l’offre « Panier A » définie par la réforme. Pour conserver les caractéristiques de vos verres actuels, vous devrez choisir des verres du « Panier B ».

Je passe beaucoup de temps à travailler et à jouer sur écran, que se passera-t-il si je demande un verre filtrant la lumière bleue ? Mes verres photochromiques ou mes lunettes de soleil de vue entreront-ils dans le panier sans reste à charge ?

Non. La réforme ne prévoit pas, dans l’offre standard « Panier A », les traitements spécifiques contre la lumière bleue et les verres photochromiques.

Si vous souhaitez un traitement anti-lumière bleue ou des verres photochromiques, vous devrez choisir des verres dans le « Panier B ». Quant aux verres solaires à la vue, pas de changement, ils sont pris en charge seulement sur prescription médicale : par exemple, pour les personnes atteintes de photophobie à la suite d’une chirurgie de la cataracte, ou de pathologies oculaires, comme la DMLA, la rétinopathie pigmentaire, etc... 

Mon opticien va-t-il me proposer une offre appartenant au « Panier A » ?

Oui. Tous les opticiens vous proposeront systématiquement un devis incluant une offre standard « Panier A » à partir du 1er janvier 2020.

Quelles seront les conditions de renouvellement de mes lunettes ? Notamment, si ma vue change ?

Ces dispositions ne changeront pas ! Pour les plus de 16 ans, la prise en charge d'une paire de lunettes est possible tous les deux ans uniquement. Comme aujourd’hui, ce délai de renouvellement peut être réduit à un an si la vue a changé.

Par ailleurs, pour les personnes concernées par certaines pathologies (DMLA, glaucome, rétinopathie diabétique…), il n’y a pas de contraintes de délai pour renouveler ses lunettes.

Et si mes lunettes se cassent ou sont abîmées ? Et si je les perds ?

Généralement, les opticiens proposent des garanties pour vos lunettes (monture et verres). Renseignez-vous auprès de votre opticien pour connaître les conditions exactes de la garantie dont vous bénéficiez.

Pour la perte de vos lunettes, leur renouvellement, dans la période des deux ans, sera à votre charge, mais pensez toutefois à vérifier les garanties de votre assurance multirisque habitation, certaines prévoient ce genre d’incident.

Je préfère porter des lentilles de contact. J’envisage une chirurgie réfractive. La réforme couvre-t-elle aussi ces dépenses ?

Non, la réforme ne concerne que les lunettes.


*Si vous avez un contrat de mutuelle responsable.
[1] Auxquelles s'ajoutent 10 montures spécifiques pour les enfants, en deux couleurs.
[2] Éventuellement amincis selon votre prescription. 
[3] Terme générique pour désigner l’ensemble des prestataires offrant une complémentaire santé à leurs adhérents : les compagnies d’assurances, les institutions de prévoyance comme les mutuelles.
CE CONTENU VOUS A PLU ?
4.7 / 5
138 votes