Les verres photochromiques, comment ça marche ?

Les verres photochromiques sont des verres traités en surface, avec une couche photosensible, qui réagit à la concentration d’UV. A l’intérieur, lorsque le rayonnement ultraviolet est faible, les verres restent clairs et permettent de pratiquer vos activités quotidiennes en toute sérénité. Quand vous sortez et que les UV augmentent, les verres photochromiques s’assombrissent pour protéger vos yeux de l’éblouissement, ainsi que des UVA et UVB.

Une technologie de pointe pour des verres perfectionnés

Certains se souviennent des verres photochromiques ni très clairs, ni très foncés. Désormais, ils s’ajustent quatre fois plus vite aux variations de lumière que la première génération. Aussi transparents que des verres classiques lorsque vous lisez un livre à la maison, ils prennent la teinte de verres solaires en l’espace de quelques secondes lorsque vous sortez.

Il existe même aujourd’hui une catégorie de verres photochromiques qui se teintent dans la voiture, en réagissant à d’autres rayons lumineux que les UV (normalement coupés par le pare-brise).

Avec les verres photochromiques, protégez vos yeux en toutes circonstances

Ultra pratiques, les verres photochromiques sont une solution globale de protection. À l’intérieur, leur traitement particulier filtre une partie de la lumière bleue nocive, émise par les LEDs blanches et les écrans.

À l’extérieur, leur teinte foncée protège d’une large partie de cette lumière bleu-violet (qui contribue à accélérer le vieillissement de l’œil), émise en majorité par le soleil. Pour vous protéger du rayonnement UV, pensez aussi à vérifier le niveau d’indice E-SPF (Eye-Sun Protection Factor) de vos verres.

Et question style ? Il existe aujourd’hui une grande variété de teintes : gris, brun, vert graphite, émeraude, bleu, violet, ambre… Vous pouvez même opter pour un effet miroir. De quoi réaliser l’association parfaite avec votre monture !

Les verres photochromiques : pour qui ?

Les verres photochromiques s’adaptent à tous les verres et à toutes les montures, ils sont donc parfaitement adaptés pour les cas suivants :

  • Les personnes avec une correction visuelle : myope, hypermétrope, astigmate ou presbyte.
  • Les sportifs, avec ou sans correction, pour réduire l’éblouissement, intensifier les contrastes et améliorer vos performances.
  • Pour les personnes aux yeux sensibles ou souffrant de fatigue visuelle, afin de réduire l’éblouissement et gagner en confort.
  • Pour les amoureux de la mer et de la montagne, avec des verres photochromiques de catégorie 4 pour vous protéger même en cas de fort ensoleillement.

Et bien sûr, pour tous ceux qui cherchent une solution deux-en-un, leur permettant de garder leurs lunettes sur le nez en intérieur comme en extérieur !


[1] La lumière bleue nocive induit du stress oxydant et limite les défenses antioxydantes. Cette lumière contribue donc à accélérer le vieillissement rétinien : Marie et al., Cell Death and Disease, 2018.

 

CE CONTENU VOUS A PLU ?
4.8 / 5
35 votes