Introduction

Que l’on soit myope, hypermétrope ou presbyte, porter des lunettes est rarement un choix. Mais cela pourrait aisément devenir un accessoire tendance qui en dit beaucoup sur votre personnalité et la façon dont les autres vous perçoivent. Décryptage avec 3 cas de figure distincts.

A 13 ans, mon ado se trouve horrible avec ses lunettes

Votre ado est complexé par ses lunettes ? Il a peur de passer pour un « premier de la classe » ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul parent dont le jeune se plaint de porter des lunettes. A l’adolescence le corps et l’esprit changent vitesse grand V et votre tout petit, devenu grand, ne souhaite qu’une chose : se fondre dans la masse ! Lui qui a toujours porté sans difficulté et sans discontinuer ses lunettes devient complexé et les boude.

Première étape, lui rappeler que, depuis plusieurs années maintenant, les lunettes sont considérées par le monde de la mode comme un accessoire ultra-tendance, à mettre en valeur. Les lunettes de vue se portent partout, y compris sur les tapis rouges, à l’écran ou sur les réseaux sociaux. De Kendall Jenner à Ronaldo, les people les plus en vue affichent leurs modèles de montures préférés, du vintage au style aviateur en passant par les papillons. Votre ado n’a plus qu’à trouver son style !

Autre argument de choc : les lunettes influencent le jugement des autres sur nous… positivement ! En effet, une étude, publiée par la Revue Suisse de Psychologie en 2011, par le scientifique, Helmut Leder, a montré que, contrairement aux idées reçues, les gens qui portent des lunettes sont vus comme intelligents et attirants. Ils sont perçus par les autres comme ayant du succès et confiance en eux. Sachez enfin que les chercheurs ont établi un lien probable entre myopie et score élevé de QI. Convaincu ?

Myope depuis 15 ans, je sature de les porter en permanence !

Vous portez des lunettes depuis l’enfance et, maintenant adulte, vous êtes désolés, certains jours, par l’idée que vous devrez les supporter pour encore quelques décennies… Peut-être est-il temps de changer vos critères de choix et de changer de monture !

Si c’est l’apparence de vos lunettes qui vous gênent, peut-être faut-il changer de monture ? Elle vous permettra de changer de tête… et d’affirmer votre style ! C’est le travail de l’opticien. La monture idéale est celle qui s’adapte à la forme de votre visage, à votre coupe de cheveux et à la couleur de votre peau, de vos cheveux et de vos yeux. C’est aussi celle qui se marie avec votre style de vie et vos envies. Adepte d’un modèle qui ne se voit pas ? Vous pouvez choisir les lunettes percées sans montures apparentes. L’idéal ? Changer de monture en fonction de votre humeur et de votre tenue. Faîtes de vos lunettes un révélateur de personnalité !

Vos lunettes font intégralement partie de vous et sont, en quelque sorte, le prolongement de votre personnalité. Saviez-vous que 80% des messages passent par notre regard et donc par nos lunettes ? N’hésitez plus à jouer sur les tailles, les formes, les styles et les couleurs !

Dernier atout de taille, démontré par les études : porter des lunettes est plutôt corrélé à des valeurs telles que l’honnêteté et la fiabilité. Pour trouver un stage ou un emploi, porter des lunettes représente donc comme un avantage !

Tester ma vue

Porter des lunettes ? Ça me vieillit !

Cela fait plusieurs mois que vous tendez les bras pour lire et que vous avez besoin de plus de lumière pour voir vos mails… Le diagnostic est tombé : vous êtes presbyte ! Le souvenir de votre grand-père avec ses lunettes loupes rejaillit soudain ? Détrompez-vous ! Et fiez-vous à l’image de Sharon Stone, qui, à 50 ans passés, assume parfaitement sa presbytie et la met en scène.

Cette évolution naturelle de la vue qui nous concernera tous après 40 ans ne doit pas être vécue comme une épreuve. La presbytie n’est ni synonyme de passage au 3ème âge, ni même de l’obligation de porter des verres épais façon loupes. Au contraire ! Aujourd’hui, les verres progressifs, qui sont en apparence parfaitement identiques à des verres de vue classiques, sont performants, précis et adaptés à toutes les circonstances, qu’il s’agisse de sport, de bricolage ou de travail sur écran. Cette nouvelle technologie de verres confortables et pratiques se décline aussi en version solaire et en teintes variables, dans toutes les formes, tous les styles et tous les coloris.

Plus question de se sentir isolé, si les courbes de progression de la myopie chez les jeunes continuent à suivre la même tendance que ces dernières années, les porteurs de lunettes vont devenir l’écrasante majorité de la population !

CE CONTENU VOUS A PLU ?
5 / 5
8 votes